mercredi 21 juillet 2010

Déchets et recyclage

Nos sociétés modernes sont fortement marquées par l’abondance de tout, voitures, maisons, téléphones et autres gadgets électroniques, ordinateurs...et nourriture. Nous n’avons jamais atteint dans toute l’histoire de l’humanité des taux de production aussi élevé. D’après Jean Ziegler, rapporteur auprès des Nation Unies, l’Homme produit aujourd’hui assez de nourriture pour alimenter 12 milliards d’êtres humains. Et pourtant, il y a plus d’un milliard d’êtres humains qui souffrent aujourd’hui de famine. Il ajoute “c’est pourquoi chaque enfant qui meurt de faim est un meurtre.” Cette tragédie est liée à plusieurs causes:les pays européens produisent trop de nourriture bénéficiant de subventions injustes de l’UE, ainsi les les producteurs africains par exemple ne peuvent faire concurrence à cette vague de produits industriels venant tout droit de l’Europe, l’économie locale ne peut se développer, les prix montent; de cette surproduction,une grosse partie est réservé aux bétails - un tiers de la production mondiale de céréales est destiné aux animaux; enfin, une quantité dramatique de la nourriture produise dans le monde e transforme en déchets.

Les déchets, l’un des cancer de notre société. Un simple geste que nous faisons tous chaque jour sans même s’en rendre compte, jeter quelque chose à la poubelle. Un rapport des Nation Unies, le the
Environmental Food crises: Environment's role in averting future food crises, montre que “plus de 50 pour cent de la nourriture produite aux états-unis est gaspillée, un tiers de la nourriture achetée en Angleterre, alors que dans les pays en voie de développement, les pertes sont hautes, estimées entre 20 t 40% des récoltes potentielles dues aux pesticides et pathogènes.” La situation est critique, il est évident aujourd’hui que nous pourrions nourrir toute la population mondiale si nous gérions mieux notre nourriture.

Les solutions existent! Ce même rapport parle de suppression des subventions agricoles, réduction de la production de bétails, développement de fermes organiques avec interdiction d’usages de pesticides qui détruisent les terres et une gestion appropriée de l’eau. Cependant, nous ne pouvons attendre pour ces mesures. C’est notre responsabilité en tant qu’être humains d’agir au jour d’aujourd’hui donnant échos à Gandhi: “Nous sommes le changement que nous voulons voir dans le monde”. En effet, le premier pas consiste à renverser ce cycle absurde et changer nos comportements. La nourriture est un bien précieux, propriété de tous et couteux pour la planète. Il faut la respecter.
Quelques conseils et astuces pour réduire ses déchets:
- n’achète que selon tu as besoin pour les 2 ou 3 prochains jours
- partage tes repas avec amis et voisins
- garde ton réfrigérateur à une température comprise entre 1 et 5 degrés
- fais des soupes avec les restes (légumes et pain secs, un délice!)
- Ne surcharge pas les assiettes et vérifie qu’elles te reviennent vides
- congèle les restes comme les légumes coupés au préalable en morceau

Pour les plus aventureux, il existe d’excitantes alternatives pour réduire ses déchets...et ceux des autres! “Dumpster Diving”, plongeons urbains qui consistent à explorer les conteneurs d’ordures des restaurants et supermarchés pour récupérer la nourriture qui vient d’y être jetée. Bien souvent, les produits sont encore frais, l’emballage à peine abimé. L’expérience est géniale et savoureuse, des kilos et des kilos de nourriture qui dorment la nuit dans les conteneurs, légumes, pain, fruits, pâtisseries... c’est toujours la surprise, chaque jour est différent et l’on peut parfois s’offrir des produits qu’on n’aurait jamais pu acheter! Gratuit, fun, et un beau geste pour la planète qui permet de cuisiner pour tout le quartier de délicieux plats. Pour les réticents, il y a aussi l’alternative d’aller directement demander aux restaurants et boulangeries et demander simplement pour les restes. Il y a toujours du pain et des croissants qui n’ont pas été vendu et malheureusement très peu de boulangeries le donnent à des centres sociaux.

Durant notre épopée,la locomotive de la liberté, nous avons recyclé de la nourriture pendant plus de 6 mois...et nous devons avouer que nous n’avons jamais aussi bien mangé de notre vie...bien souvent nous trouvons des pâtisseries de luxes trop chères et de délicieux fruits exotiques. Le plus dur est de faire le premier pas, de s’ouvrir aux alternatives et d’oser. Il suffit de comprendre que faire les poubelles peut s’avérer une action salutaire pour la planète et soi-même et le regard inquisiteur des curieux ne gène plus...c’est aussi simple que d’aller au supermarché avec la différence que c’est gratuit et que ce que l’on trouve est toujours une surprise...rendant les plats d’autant plus délicieux et exceptionnels!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.